Le guide pour bien choisir et poser un papier peint

Les papier peint sont destinés pour transformer uniquement toute pièce: un large assortiment de variantes thématiques permet de satisfaire les besoins et les goûts des clients les plus exigeants. C’est de cette manière qu’il est uniquement facile de créer un intérieur au style rétro, scandinave, vintage, classique, industriel – il ne suffit que de choisir l’option la plus convenable.

Heureusement, de nos jours il existe un grand nombre de services virtuels qui sont capables de proposer des papiers peints uniques et de haute qualité pour tous les goûts. Il est bien évident que ce n’est pas tous les jours qu’on fait de tels choix, c’est pourquoi il est important que des boutiques en ligne disposent de toutes les informations, les recommandations et les conseils des experts du domaine. Cela permet de rendre les achats plus simples et plus rapides correspondant aux besoins individuels de tout client.

Dans cet article, aussi bien que dans plusieurs d’autres publiés sur ce site, nous allons essayer de guider tout utilisateur d’Internet au cours du processus de l’achat afin de rendre tous ses besoins satisfaits. Ce qui est aussi très important c’est la présence des conseils des spécialistes disponibles pour tous ce qui en ont besoin. Cela signifie que nous vous garantissons le support qualifié non seulement lors de la réalisation de l’achat, mais aussi aux moments de la préparation du support, des modes de pose et raccords – tout ce qui joue un rôle important et peut vous rendre encore plus satisfait!

Achat de papier peint: la préparation

La procédure de l’achat des papiers peints se compose de quelques étapes simples et importantes à la fois:

  1. premièrement, il est nécessaire de s’assurer qu’on veut vraiment créer un intérieur unique à l’aide des papiers peints;
  2. deuxièmement, il faut prendre connaissance avec l’assortiment de thèmes disponibles au choix et définir la variante la plus intéressante;
  3. troisièmement, il est le temps de calculer le nombre de rouleaux. Dans ce cas-là, on peut utiliser la formule suivante:
  • P/X (X est la largeur du rouleau choisi) = x (x est le nombre des rouleaux nécessaire pour pouvoir couvrir un mur).
  • 10.05 (il s’agit toujours de cette longueur puisqu’elle se révèle habituelle) / (hauteur du motif) = y (y est le nombre de lès disponibles dans un rouleau).
  • De la manière, il ne suffit que de calculer: x / y = … afin d’obtenir le nombre idéal de rouleaux.

Faut-il s’assurer du support et comment peut-on le réaliser?

Selon les explications des experts du domaine il est nécessaire de vérifier la qualité d’une pose des papiers peints choisis d’après les critères suivantes:

  • le support doit être sec et solide;
  • le support doit se révéler régulier et absorbant;
  • le support doit se caractériser comme propre et lisse.

Dans le cas des papiers peints de couleurs claires le support ne peut qu’être blanc de teinte uniforme. Pour qu’on puisse obtenir un rendu final idéal il est important que ce support se base sur des couleurs homogènes.

Ce qui est important c’est qu’un support humide ne permettra jamais la pose ou bine le revêtement. Le caractère humide dans ce cas-là peut se trouver à la base de l’apparition rapide de moisissures capables d’endommager des papiers peints aussi bien que des revêtements. En plus de cela, l’utilisation du support humide causera les raccords remarquants et l’adhésivité mauvaise.

Un support humide: comment trouver et agir?

Afin qu’on puisse évaluer l’humidité du mur on peut réaliser le test du film échantillon. Dans le cas si le mur se révèle humide la condensation va se former derrière le film. Une fois on trouve l’humidité les experts conseillent d’agir de la manière suivante:

  • éliminer la raison de l’humidité;
  • laisser sécher le support;
  • chauffer et ventiler dans le cas du besoin;
  • vérifier encore une fois si le mur n’est plus humide.

En plus de l’évaluation de l’humidité, il est également important de tenir en considération la capacité d’absorption du support. C’est un des éléments influant sur la pose du papier peint. Si le mur se caractérise comme faible du point de vue de son absorption l’adhérence du papier peint sur le support ne pourra pas être idéale (dans des cas rares on peut se confronter à la chute des lés de papier peint). En même temps, il ne faut pas que le support soit très absorbant puisque cela peut mener à un éclatement des raccords.

Des critères pour évaluer la capacité d’absorption du support

Il est assez simple de comprendre la qualité de l’absorption du support – il suffit d’asperger de l’eau sur le support. Dans le cas si l’eau ruisselle cela signigie qu’il n’est pas assez absorbant. En même temps si l’eau disparaît dans un délai court de temps cela signifie qu’il se révèle très absorbant.

En ce qui concerne les conseils des experts il est à souligner que les supports non absorbants nécessitent des collages d’un intissé à maculature. Si on parle des supports faiblement absorbants il est mieux de choisir un papier à maculature. Du point de vue des supports qui se caractérisent comme très absorbants il faut noter qu’on recommande d’enduire le mur d’un apprêt.

Le processus de la préparation du support

Selon les recommandations officielles des spécialistes du domaine on peut réussir à effectuer la pose de papier peint il est nécessaire de tenir en considération que le support doit se caractériser comme:

  • solide,
  • propre,
  • lisse;
  • régulier;
  • sec;
  • suffisamment absorbant.

En plus de cela, il est important de retirer les papiers peints précédents afin de s’assurer de la haute qualité. Si on enlève l’ancien papier peint on ne doit pas oublier qu’il faut toujours aérer une pièce.

La préparation du support, de plus, peut se composer de trois actions suivantes:
  1. l’utilisation d’une éponge ou d’un pulvérisateur pour imbiber le papier peint (on y mélange de l’eau avec un produit de décollement). Lorsque le papier peint devient détrempé on peut le décoller sans problème en utilisant une spatule ou avec les mains;
  2. l’utilisation d’un couteau de peintre ou d’un rouleau hérisson dans le but du décollement du papier peint plus résistant qui n’a pas pu être décollé au cours du détrempage;
  3. l’utilisation d’une décolleuse à vapeur – elle se révèle conseillée pour des papiers peints les plus résistants (par exemple, on peut s’agir de la moquette murale ou des papiers peints très anciens).

Une fois le papier peint est retiré de tous les murs il est recommandé de les poncer légèrement – cela permet d’enlever toutes aspérités ou résidus de colle.

Lors de la préparation du support il est également imporant de reboucher des trous: on ne doit pas définir les papiers peints comme une option de masquer les irrégularités des murs et donc il est vraiment nécessaire, avant tout, d’effectuer le rebouchage et au lissage des trous. On peut y procéder en utilisant les enduits (il s’agit de la pâte prête à l’emploi ou bien comme de la poudre à mélanger avec de l’eau). On l’applique directement sur le mur en utilisant le couteau de peintre de petite largeur.

En même temps la préparation du rebouchage doit se baser sur le grattage léger de l’entrée du trou – l’utilisation du couteau peut permettre d’éliminer tous les morceaux de plâtres non adhérents. Il est mieux d’éviter des enduits à base de silicone – leur utilisation peut provoquer le cloquage du papier.

Selon les recommandations des experts il faut aussi tenir en compte la base des papiers peints afin de profiter du meilleur résultat:
  • s’il s’agit des peintures mates il est nécessaire de bien rincer le mur – cela donne une opportunité unique d’éviter dtout résidu de lessive qui réduirait l’adhésion de la colle;
  • s’il s’agit des peintures satinées ou brillantes des papiers peints il faut éliminer toutes les aspérités avant toute pose du papier peint à l’aide d’un papier de verre à grain fin – de cette manière, la surface devient plus adhérente;
  • si on parle d’une peinture glycerophtalique (à l’huile) il faut enlever le brillant pour effectuer un ponçage – cela permet d’appliquer une peinture d’impression et donc de faciliter la pose des papiers peints;
  • dans le cas des murs recouverts de crepi on doit garantir la surface parfaitement lisse. Afin de l’effectuer le ponçage doit être réalisé à l’aide d’un enduit de lissage. Dans le but de faciliter la pose du papier peint il est possible d’appliquer une couche de peinture d’impression.

Poser du papier peint: les conseils des experts

Afin de pouvoir poser des papiers peints il faut préparer les lés – cela donne la chance de gagner du temps. Il existe quelques conseils simples à réaliser lors de la préparation des lés, pourtant tout dépend des caractéristiques ou bien de la base des papiers peints:

Dans le cas des papiers peints classiques on doit effectuer des actions suivantes:

  1. encoller les lès prédécoupés en faisant des “:” du centre vers les bords;
  2. plier les parties encollées de lès en portefeuille sur elles même;
  3. laisser reposer le lés 5 à 15 minutes.

S’il s’agit des papiers peints intissés il est nécessaire de:

  1. dérouler un rouleau et enrouler le à nouveau en sens inverse;
  2. encoller les murs;
  3. coller le papier peint en le collant directement le rouleau.

Il est à indiquer que les papiers peints intissés se caractérisent comme beaucoup plus faciles dans le cas de la pose en comparaison avec les papiers peints classiques. Cela s’explique par le fait qu’on les colle directement sur le mur et non sur le papier. Cela signifie qu’on n’a plus besoin d’utiliser de planche. Il suffit de rouler le rouleau à l’envers et ensuite l’encoller le mur. On doit dérouler le rouleau directement de haut en bas. En ce qui concerne la découpe des lès on peut l’effectuer à l’aide d’un cuttter le rouleau descendu au pied du mur.

Dans tout cas il est important de s’assurer que le mur se révèle lisse et sans traces de feutre puisqu’on peut se confronter à ce problème une fois le papier peint est déjà collé. Aujourd’hui il est possible de poser du papier peint intissé même dans des cuisines ou salles de bain – dans des cas pareils il ne faut que s’assurer de l’absence de contact avec de l’eau.

Comment à tapisser: comment, où et d’autres particularités

Avant tout, il est nécessaire de trouver le mur disposant d’une quantité principale de lumière. Une fois c’est fait on doit:

  • tracer une ligne verticale – on peut l’effectuer en utilisant un fil à plomb à la largeur de lès moins 3 cm d’une fenêtre ou d’une porte;
  • poser le lé de papier peint sur ce repère et ensuite laisser le déborder verticalement sur la fenêtre ou bien la porte de 3 cm;
  • couper le surplius de papier peint débordant sur toute la hauteur de la fenêtre ou la porte.

Les experts conseillent de poser le papier peint bords à bords. Dans ce cas-là les papiers peints intissés se considèrent comme très faciles à découper.

Afin de couper le bas ou le haut des lès il suffit d’utiliser une règle ou un cutter à l’aide d’une lame neuve et affûtée.

Dans le cas des papiers peints fin on peut les laisser quelques minutes après la pose pour qu’il puisse durcir – de cette manière la découpe de ces papiers peints sera beaucoup moins compliquée.

Du point de vue des papiers peints vinyliques il est à noter qu’ils s’arasent tout de suite après la pose.

Comment peut-on entretenir le papier peint?

S’il y a des cloques il faut, avant tout, patienter au cours de 24 heures pour qu’elles puisse se révéler séchées. Ensuite il est recommandé de pénétrer un peu de colle à l’aide d’une seringue, appliquer un chiffon sec pour bien coller le papier au mur.

Si on a besoin de faire disparaître les traces de colle entre deux lés il suffit d’utiliser une éponge humide. Dans le but de réussir il faut la rincer entre deux passages – dans le cas contraire on risque de remettre de la colle là où on veut l’enlever.

Comment choisir? Il existe quelques variantes disponibles des papiers peints:

  • épongeables;
  • lavables;
  • lessivables;
  • brossables.

En choisissant des papiers peints épongeables on s’assure de la possibilité d’éliminer des taches récentes en utilisant une éponge ou un chiffon humidifié. En ce qui concerne le papier peint lavable on peut l’effectuer à l’aide d’un chiffon ou bien d’une éponge humide (il faut frotter délicatement quand même). Du point de vue des papiers peints lessivables il est possible d’enlever les taches tenaces en prenant un chiffon humide ou une éponge humide additionnée d’un détergent neutre (la couche en vinyle sert à protéger le papier peint). Si on parle des papiers peints lessivables et brossables on doit tenir en compte la possibilité d’enlever les taches tenaces à l’aide d’une brosse à poils souples (on peut la frotter avec de l’eau additionnée à un détergent neutre ou de l’eau légèrement savonnée).

(Visited 12 times, 1 visits today)